Images de Dieu

Publié le par fox

Le premier rêve dont Jung se souvint , il avait 3 ou 4 ans.

 << Le rêve d'enfant de Jung laisse apparaitre en son centre un élément mystérieux qui était destiné à devenir l'arrière plan lourd de destin, de sa vie et de son oeuvre.>>  Marie-Louise von Franz

Voici son rêve (qu'il cite dans son autobiographie "Ma vie") :

Le presbytère est situé isolé près du château de Laufen et derrière la ferme du sacristain s’étend une grande prairie. Dans mon rêve, j’étais dans cette prairie. J’y découvris tout à coup un trou sombre, carré, maçonné dans la terre. Je ne l’avais jamais vu auparavant. Curieux, je m’en approchai et regardai au fond. Je vis un escalier de pierre qui s’enfonçait ; hésitant et craintif, je descendis. En bas, une porte en plein cintre était fermée d’un rideau vert. Le rideau était grand et lourd, fait d’un tissu ouvragé ou de brocart  ; je remarquai qu’il avait une très riche apparence.

Curieux de savoir ce qui pouvait bien être caché derrière, je l’écartai et vis un espace carré d’environ dix mètres de longueur que baignait une lumière crépusculaire. Le plafond voûté était en pierre et le sol recouvert de dalles. Au milieu, de l’entrée jusqu’à une estrade basse, s’étendait un tapis rouge. Le siège, véritable trône royal, était splendide, comme dans les contes ! Dessus, un objet se dressait, forme gigantesque qui atteignait presque le plafond. D’abord, je pensai à un grand tronc d’arbre. Haut de quatre à cinq mètres, son diamètre était de cinquante à soixante centimètres. Cet objet était étrangement constitué : fait de peau et de chair vivante, il portait à sa partie supérieure une sorte de tête de forme conique, sans visage, sans chevelure. Sur le sommet, un œil unique, immobile, regardait vers le haut.

La pièce était relativement claire, bien qu’il n’y eût ni fenêtre, ni lumière. L’objet ne remuait pas et pourtant j’avais l’impression qu’à chaque instant il pouvait, tel un ver, descendre de son trône et ramper vers moi. J’étais comme paralysé par l’angoisse. A cet instant insupportable, j’entendis soudain la voix de ma mère venant de l’extérieur et d’en haut qui criait :  » Oui, regarde le bien, c’est l’ogre, le mangeur d’hommes !  » J’en ressentis une peur infernale et m’éveillai suant d’angoisse. A partir de ce moment j’eus, durant plusieurs soirs, peur de m’endormir : je redoutais d’avoir encore un rêve semblable. ”

Jung enfant, considérait Jésus comme un mangeur d'hommes. Pour une analyse détaillée, voir le livre de MLVF,  "CG Jung, son mythe en notre temps" . Elle voit "l'antique dieu phallique du rêve" symboliser le principe de l'éros et de la création, être un dieu de la transformation, un esprit souterrain de la nature, une contrepartie secrète du Christ.

Dans le livre "La quête du sens", MLVF décrit un de ses rêves qu'elle a eu à 19 ans et qu'elle considère comme le plus grand de sa vie et l'a conduite a travailler sur l'alchimie avec Jung. Le rêve s'achève ainsi : " Quand nous sommes arrivés à la mer, il y avait de grandes vagues et tout à coup quatre chevaux sont sortis des vagues avec un chariot et, sur ce quadrige, il y avait quelque chose dans l'écume. J'ai pensé : "C'est le phallus dont Aphrodite, la déesse de l'amour, est née", le phallus de son père.

Personnellement, Je n'ai pas souvenir d'avoir rêvé d'un dieu phallique. Il y a quelques jours, j'ai eu un rêve associant le jet pack du Mandalorian ( série Tv dans l'univers de Star Wars, à découvrir sur Disney + ) au Purusha. En me réveillant, j'associais ce jet pack ( objet attaché dans le dos permettant de se propulser dans les airs) au balais des sorcières. Je notais la dimension phallique du balais, par contre un jet pack n'a rien de phallique, pensais-je . J'ai quand même fait une recherche google image du Jet pack :

 

 

Comme autre objet de nature phallique présent dans mes rêves, je pense à la tour Eiffel. J'ai encore rêvé d'elle cette nuit : je voyais, proche de moi, le haut de la tour Eiffel de la fenêtre de ma chambre comme si mon immeuble était de même taille que cette tour ou inversement.

La tour Eiffel représenterait-elle le phallus de la Déesse? le problème est qu'il s'agit d'une construction, et donc plus proche des humains que de la Nature. 

Je pense aussi à la tour Eiffel à cause de l'incendie de Notre Dame de Paris en 2019 à l'origine de cette photo:

 

Une "nouvelle" (moderne) image de Paris assistant à la destruction d'une ancienne. 

Comme autres associations, je pense au livre "Mélusine" de Jean Markale et au mythe d'Excalibur, l'épée encastrée dans un rocher. Je devrais aussi aller voir du côté des travaux de Remo Roth.

Pour conclure, je cite une nouvelle fois MLVF :

"Le premier rêve de Jung fait apparaitre sous la forme du roi-dieu phallique souterrain, cette nouvelle image de Dieu et montre, comment encore cachée, elle aspire à son dévoilement. Son mystère a marqué de son empreinte la vie entière de Jung et s'est fait destin pour lui."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article